Emile Pouget et la révolution par le sabotage (Textes inédits sélectionnés par Victor Cachard)

 16,00

Pour la première fois, cette anthologie réunit des articles de journaux et des documents inédits, longtemps restés dans les archives, qui ont forgé le sabotage, sa définition et ses pratiques.

Format 13×20 cm
240 pages

Pour la première fois, cette anthologie réunit des articles de journaux et des documents inédits, longtemps restés dans les archives, qui ont forgé le sabotage, sa définition et ses pratiques. Dans la langue fleurie et argotique du XIXe siècle, Émile Pouget et les syndicalistes révolutionnaires ont théorisé le sabotage pour lutter contre la rapacité patronale. Ils l’ont mis en pratique durant les grandes grèves des électriciens, des PTT et des cheminots, trois secteurs d’importance vitale encore aujourd’hui pour l’économie. Avec l’entrée en guerre en 1914, la définition et la pratique du sabotage évoluent : il se présente alors comme une façon de résister à la guerre, c’est-à-dire aux technologies qui mènent à la mort des peuples pour le seul profit des États et du capitalisme. Le sabotage est pensé comme une technique du désarmement, de la neutralisation ciblée des infrastructures et des équipements qui participent à l’effort de guerre contre le vivant.
Redonner vie aux textes d’Émile Pouget, c’est réaffirmer la portée révolutionnaire du sabotage. Les récits des sabotages passés sont inspirants pour lutter aujourd’hui contre l’emballement de la machine capitaliste et pour mettre un coup d’arrêt aux désastres en cours. Mais l’étude du sabotage permet surtout d’aborder la question de la révolution sous un aspect technique pour sortir de l’impasse du « grand soir » : le sabotage est une œuvre du quotidien, une action immédiatement réalisable. Il ne dépend que de nous de ralentir et décélérer pour commencer à entrevoir un monde libéré de l’emprise économique et se donner le temps d’organiser autrement les rapports sociaux et environnementaux.

Après avoir étudié la philosophie contemporaine, Victor Cachard s’est intéressé à l’histoire des résistances aux techniques et à l’histoire des techniques de résistance. Il est également l’auteur de l’ouvrage en deux tomes Histoire du sabotage (Éditions Libre, 2022 pour le t.1).

Brand

Éditions LIBRE

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

SOMMAIRE
Avant-propos
Introduction
I. Émile Pouget : éléments biographiques
«La vérité sur le meeting des Invalides», dans Les Coulisses de l’anarchie, Flor O’Squarr, 1892 (extraits)
«Des révolutionnaires», Achille Streens, La Revue blanche, 1er octobre 1898
«Les vieux s’en vont», Georges Yvetot, La Voix libertaire, no134, 19 septembre 1931
II. La période anarchiste d’Émile Pouget
À l’armée, 1883 (extraits)
«Je suis anarchiste et je resterai anarchique», Le Droit. Journal des Tribunaux, no148, 24 juin 1883 (extrait)
Première affiche du Père Peinard, 27 janvier 1889
III. Aux origines du sabotage : les premiers articles d’Émile Pouget
«Le Sabottage. À mauvaise paye… mauvais travail !», La Sociale, no64, du 26 juillet au 2 août 1896
«Le congrès de Toulouse», Le Père Peinard, no49, du 26 septembre au 3 octobre 1897
«Le Boycottage et le Sabottage acclamés au Congrès de Toulouse!», Le Père Peinard, no50, du 3 au 10 octobre 1897 (extraits)
«Le sabottage», Le Père Peinard, no60, du 12 au 19 décembre 1897
«Le sabottage», Almanach du Père Peinard, 1898 (article repris du Père Peinard, no48, du 19 au 26 septembre 1897)
«Le congrès de Rennes», Le Père Peinard, no103, du 9 au 16 octobre 1898 (extrait)
IV. Les différents sabotages «Les wagonniers de Pantin», Le Père Peinard, no 26, du 18 au 25 avril 1897
« Sabottez, les fistons!», Le Père Peinard, no77, du 10 au 17 avril 1898
«Tuyaux corporatifs», Le Père Peinard, no110, du 27 novembre au 4 décembre 1898 (extrait)
«Chez les coiffeurs», Raymond Dubéros, La Voix du peuple, no62, du 26 janvier au 2 février 1902
«Les exemples cités prouvent surabondamment l’efficacité du sabotage», dans « Sabotage», D. Sieurin, La Voix du peuple, no269, du 10 au 17 décembre 1905
«Jérémiades d’un saboté», Cassignol, La Voix du peuple, no335, du 10 au 17 mars 1907
V. Réflexions sur le sabotage
«Cette tactique a une élasticité considérable», dans «Le sabottage», La Voix du peuple, no33, du 14 au 21 juillet 1901
«Le mot sabotage n’a rien à voir avec le sabot dont se chaussent nos paysans», dans «Le sabotage», L’Éclair, 26 mai 1905
«Le sabotage moralisateur»,Le Matin, no8435, 2 avril 1907
«Le sabotage en Allemagne», La Voix du peuple, no384, du 16 au 23 février 1908
«Les variétés de sabotage», La Guerre sociale, no48, du 9 au 15 novembre 1910
«Capitalisme implique sabotage! », La Guerre sociale, no49, du 16 au 23 novembre 1910
«Le sabotage ouvrier », La Guerre sociale, du 3 au 14 octobre 1913
VI. Le sabotage des communications
«Le sabottage télégraphique», La Voix du peuple, no253, 20 août 1905
«La grève des postiers. Vers la victoire», La Guerre sociale, no14, du 17 au 23 mars 1909 (extrait)
«Comment on sabote une ligne télégraphique», La Guerre sociale, no15, du 24 au 30 mars 1909
«Le sabotage expliqué à un imbécile», La Guerre sociale, édition spéciale, no22D, 17 mai 1909
«Le sabotage des fils», La Guerre sociale, no26, du 9 au 15 juin 1909 (extrait)
«Avis aux saboteurs», dans «Le sabotage continue», La Guerre sociale, no27, du 16 au 22 juin 1909 (extraits)
«Le sabotage peut être scientifique», Le Matin, no10021, 5 août 1911
«Les téléphonistes», Henriette Valet, Prolétariat. Les PTT par les postiers, 1933
VII. Leçons de sabotage
«Circulaire confidentielle», 28 mai 1909
« Sabotons! L’industrie électrique au service de la révolution», La Guerre sociale, Sebastien Faure, 8 décembre 1909
«Que les ténèbres soient!», dans Comment nous ferons la Révolution, Émile Pouget et Émile Pataud, 1909 (extrait du chapitre V)
«Précautions indispensables», dans Le Syndicalisme dans les chemins de fer, Alexandre Renault, 1910
VIII. Le sabotage de la mobilisation
«Comment on sabotera la mobilisation», Le Mouvement anarchiste, no4, novembre 1912
En cas de guerre, printemps 1913 (extrait de la IIIe partie)
«Ce que l’on peut saboter sur un aéroplane», Maurice Bouletier, 1914
«Plan de campagne contre toute guerre et toute préparation à la guerre», Barthélemy de Ligt 1934
Glossaire

EAN: 9782490403424 Catégories : , GTIN: 9782490403424
Updating…
  • Votre panier est vide.