La Baleine et le Réacteur : À la recherche de limites au temps de la haute technologie (Langdon Winner) – Nouvelle édition

 18,00

Initialement publié en 1986, ce célèbre examen, par Langdon Winner, des implications politiques, sociales et philosophiques de la technologie s’avère plus actuel que jamais. Il démontre que les choix technologiques, loin d’être neutres, déterminent le genre de monde dans lequel nous vivons et le type d’être humain qui y vit, qu’en adoptant une technologie, on adopte une politique – autrement dit, que les décisions techniques sont des décisions politiques, aux conséquences majeures en matière de pouvoir, de liberté et de justice. La Baleine et le Réacteur nous encourage donc à nous défaire d’importants préjugés et lieux communs, en vue de nous permettre de reconstruire un rapport humain et politique à la technologie.
Cet ouvrage ayant fait date dans l’histoire et la philosophie des sciences ressort aujourd’hui dans une édition augmentée d’un nouveau chapitre, d’une préface et d’un post-scriptum de l’auteur, ainsi que d’une postface de l’historien François Jarrige, spécialisé dans le domaine des techniques et de l’industrie.

Initialement publié en 1986, ce célèbre examen, par Langdon Winner, des implications politiques, sociales et philosophiques de la technologie s’avère plus actuel que jamais. Il démontre que les choix technologiques, loin d’être neutres, déterminent le genre de monde dans lequel nous vivons et le type d’être humain qui y vit, qu’en adoptant une technologie, on adopte une politique – autrement dit, que les décisions techniques sont des décisions politiques, aux conséquences majeures en matière de pouvoir, de liberté et de justice. La Baleine et le Réacteur nous encourage donc à nous défaire d’importants préjugés et lieux communs, en vue de nous permettre de reconstruire un rapport humain et politique à la technologie.
Cet ouvrage ayant fait date dans l’histoire et la philosophie des sciences ressort aujourd’hui dans une édition augmentée d’un nouveau chapitre, d’une préface et d’un post-scriptum de l’auteur, ainsi que d’une postface de l’historien François Jarrige, spécialisé dans le domaine des techniques et de l’industrie.

« Aucun pays nommé Technopolis n’apparaît sur la carte du monde. Pourtant, de bien des manières, nous en sommes déjà les citoyens. En constatant combien nos vies sont façonnées par les systèmes interconnectés de la technique moderne, combien nous subissons leur influence, combien nous nous soumettons à leur autorité et perpétuons leur fonctionnement, il apparait que nous sommes désormais, bon gré mal gré, les acteurs d’un nouvel ordre dans l’histoire humaine. Cet ordre transcende chaque jour davantage les frontières nationales afin d’établir des rôles et des relations reposant sur les immenses et complexes mécanismes de la production industrielle, des communications électroniques, des transports, de l’agro-industrie, de la médecine et de l’armée. Les structures et le fonctionnement de ces vastes systèmes constituent une forme typiquement moderne du pouvoir, l’agencement d’une technosociété. »

1ère édition 1986, 2ème édition 2020

Brand

Éditions LIBRE

PRÉFACE À LA SECONDE ÉDITION

 PRÉFACE À LA PREMIÈRE ÉDITION 

 PREMIÈRE PARTIE

 1. LES TECHNOLOGIES COMME FORMES DE VIE

 Le somnambulisme techno logique 

 Au- delà des impacts et des effets secondaires

 Retour à la fabrication 

 2. LES ARTEFACTS SONT- ILS POLITIQUES ? 

 Dispositifs techniques et ordre social 

 Techno logies intrinsèquement politiques 

 3. TECHNÈ  ET POLITEIA 

 Une analogie classique 

 L’abondance et la liberté 

 La constitution technique de la société

 Régimes d’instrumentalité 

 DEUXIÈME PARTIE

 4. CONSTRUIRE LA MEILLEURE TAPETTE À SOURIS

 Origines politiques et intellectuelles 

 Dur et doux 

 Début du New Age 

 Exemplaires de démonstration 

 Fin du New Age 

 5. CLARIFIER LA DÉCENTRALISATION 

 Au centre de quoi ? 

 Les centres qui comptent 

 Des centres de plus en plus lointains 

 6. L’INFORMYTHIQUE 

 Exploration de la métaphore 

 Bonne console, bon réseau, bon ordinateur

 Le Grand Égalisateur 

 Information et idéologie 

 Partout et nulle part 

 TROISIÈME PARTIE

 7. L’ÉTAT DE NATURE REVISITÉ

 La nature comme entrepôt de biens économiques 

 La nature comme écosystème menacé 

 La nature comme source du Bien 

 La nature comme catégorie sociale 

 8. L’ÉVALUATION DES RISQUES : UNE DÉMARCHE DANGEREUSE 

 Dangers et consensus 

 Le risque et la force de caractère 

 Éviter le « risque » 

 Voilà ce que nous voulons éviter 

 9. COGNAC, CIGARES  ET VALEURS HUMAINES 

 10. LA BALEINE ET LE RÉACTEUR 

11. AU- DELÀ DU TECHNO- NARCISSISME : SOI ET L’AUTRE DANS LE MONDE NUMÉRIQUE 

 Renouveau démocratique ? 

 La chose la plus importante sur Terre ? 

 De la télévision à internet 

 Une épidémie de narcissisme 

 Le privé et le public 

 L’espoir d’une remédiation 

 ÉPILOGUE 

 POSTFACES 

 I. LA PHILOSOPHIE CRITIQUE DES TECHNOLOGIES DE LANGDON WINNER, par François Jarrige 

 Sortir du « somnambulisme technologique » 

 Dans la fièvre des années 1970 

 L’invention d’une philosophie critique des technologies 

 Où sont passées les « technologies appropriées » ? 

 Illusions renouvelables ? 

 II. POUR UNE PHILOSOPHIE COMBATIVE DE LA TECHNOLOGIE, par Max Wilbert 

 III. NOTE ADDITIONNELLE SUR LES IMPLICATIONS SOCIALES ET MATÉRIELLES DE LA TECHNOLOGIE, par Nicolas Casaux 

 La technologie est politique 

 Technologies émancipatrices 

 Une question de taille 

 L’idolâtrie de la technologie 

 Deux malentendus fondamentaux 

EAN: 9782490403226 Catégories : , GTIN: 9782490403226
Updating…
  • Votre panier est vide.