Deep Green Resistance : Un mouvement pour sauver la planète (Derrick Jensen, Lierre Keith et Aric McBay) – Tome 2

 13,00

Je le commande (livraison 48h)

4e de couverture
La civilisation industrielle détruit la vie sur Terre. Chaque jour, deux cents espèces animales et végétales meurent sous les assauts incessants des machines et du « progrès » technologique. L’effondrement a déjà eu lieu pour les ours polaires, les guifettes noires et les coraux.

Le premier tome de Deep Green Resistance expliquait l’urgence de la situation et exposait les principaux problèmes de l’écologie grand public. En s’appuyant sur les exemples des mouvements des siècles passés, le deuxième propose une approche concrète de la lutte : comment structurer un mouvement de résistance et mettre en réseau les différentes organisations militantes ? Quelles stratégies et tactiques mettre en place ? Comment choisir les cibles ? Quelles mesures de sécurité adopter ? Il examine ensuite les différents scénarios possibles en fonction de l’ampleur de la résistance : du futur le plus sombre, si nous n’agissons pas, à la guerre écologique décisive qui permettrait de démanteler la civilisation industrielle, et de reconstituer des écosystèmes prospères au sein desquels s’épanouirait une mosaïque de cultures humaines.

Le futur de la vie sur terre dépend de nos choix d’aujourd’hui. Si vous tenez cet ouvrage entre vos mains, c’est probablement que vous avez fait un premier pas pour lutter contre le désastre en cours. Quel sera le second ?

Présentation des deux tomes
Depuis des années, Derrick Jensen pose régulièrement la question suivante à son public : « Pensez-vous que cette culture s’engagera de manière volontaire dans une transformation vers un mode de vie véritablement soutenable et sain ? » Personne, ou presque, ne répond par l’affirmative. Deep Green Resistance (DGR) commence donc par établir ce que les écologistes « mainstream » se refusent à admettre : la civilisation industrielle est manifestement incompatible avec la vie sur Terre. Face à l’urgence de la situation, les « technosolutions » et les achats écoresponsables ne résoudront rien. Pour sauver cette planète, nous avons besoin d’un véritable mouvement de résistance en mesure de démanteler l’économie industrielle.

Les auteurs
Derrick Jensen est un écrivain, un philosophe et un activiste états-unien, auteur de plus de 20 livres dont plusieurs best-sellers. Sa perspective est l’une des plus cruciales du mouvement écologiste. Parmi ses ouvrages, on retrouve notamment A Language older than Words, The Culture of Make Believe et les deux volumes de Endgame.
Lierre Keith est une écrivaine, féministe radicale, écologiste et militante pour la sécurité alimentaire. Son ouvrage Le mythe végétarien : Alimentation, Justice et Durabilité a été appelé « le livre écologiste le plus important de sa génération ».
Aric McBay est un militant et un petit agriculteur biologique. Il est également co-auteur, avec Derrick Jensen, du livre What We Leave Behind.

L’importance de ce livre publié en deux tomes
DGR évalue les options stratégiques qui s’offrent à nous, de la non-violence à la guérilla, et pose les conditions nécessaires à une victoire. Ce livre explore aussi les sujets, concepts et modes opératoires des mouvements de résistance et des grandes luttes de ces derniers siècles : les types de structures organisationnelles, les modalités de recrutement, la sécurité, les choix des cibles, etc. DGR n’est pas seulement un livre, c’est aussi un mouvement qui propose un plan d’action concret. Il s’agit d’une lecture obligatoire pour tout militant souhaitant comprendre les enjeux de notre temps, l’idéologie et les faiblesses de la culture dominante ainsi que les stratégies et tactiques de lutte efficaces.

Tome 2 de 2 : 350 pages (approx.)

Description